LA MAISON-ATELIER DU PEINTRE BERTRAND  [1946›1950]

La maison, qui doit être bâtie avec des moyens modestes sur un terrain en pente douce, est un volume hermétique logé sous un grand toit à deux versants asymétriques, dont le pan gauche s'abaisse jusqu'à peine deux mètres au-dessus du sol. Les murs sont en maçonnerie badigeonnée de blanc, le toit est en ardoises. La pente du terrain est résolue par l'introduction d'un second niveau dans l'atelier au rez-de-chaussée.

À droite se trouve donc l'étage supérieur, une petite zone arrangée en appartement, se composant d'une chambre à coucher, une salle de bains, une cuisine et un petit séjour avec terrasse.

L'espace de loin le plus important est consacré à l'atelier, où se trouve également la cheminée. Du plus bel effet, les différences de niveau dans l'espace de l'atelier, le grand versant du toit et l'interruption du mur latéral par une bande continue de lumière. La haute verrière de l'atelier s'accompagne au-dessous d'une petite fenêtre à hauteur d'oeil qui permet de regarder dehors. Les marches de l'escalier ouvert en béton sont ancrées dans le mur massif en moellons. •


Crédit des photos:
1- Jan Thomaes;
2-3-4- Archives Jacques Dupuis.
Bertrand Bertrand Bertrand